Vendredi dernier, en compagnie du maire de Quimper, Ludovic Jolivet et de Pierre Balland, Président du MEDEF du Finistère, j’ai rencontré à Paris, Lionel Guérin, PDG de HOP et Hélène Abraham, directrice commerciale, afin d’évoquer l’actualité et l’avenir de la ligne aérienne Quimper-Paris.

Au terme de cet entretien, la compagnie HOP s’est en premier lieu engagée fermement à pérenniser la ligne Quimper-Paris, dont nous avons tous les trois souligné l’impact sur l’activité et l’attractivité du territoire cornouaillais. Nous avons évidemment insisté sur l’absence préjudiciable de fiabilité du service, s’agissant particulièrement du respect des horaires du matin au départ de Quimper. HOP s’est montrée consciente des difficultés rencontrées par les usagers et a affirmé sa volonté de parvenir dans les meilleurs délais à une nette amélioration de la ponctualité.

Enfin, la compagnie a également pris l’engagement de mettre en place des opérations régulières de promotion sur des offres tarifaires attractives, afin d’encourager la fréquentation de la ligne, au départ de Quimper comme au départ de Paris.

Nous avons donc trouvé des interlocuteurs à l’état d’esprit très constructif, ce dont il faut se féliciter. Naturellement, je vais, comme le président du MEDEF et le maire de Quimper désormais me montrer extrêmement vigilant quant au respect de ces nouvelles orientations.

Facebook

Twitter