Dans les pages quimpéroises d’Ouest-France du 6 octobre, le collectif pour l’organisation et la défense du territoire de santé (CODTS) fait part de son intention de ne pas appliquer la loi Santé de Marisol Touraine, en cours d’examen par le Parlement.

C’est une décision très grave et que je juge particulièrement inconséquente. Aucune société ne peut espérer préserver sa cohésion lorsque ses membres se croient autorisés à opérer un tri parmi les textes de loi pour n’appliquer seulement que ceux qui leur conviennent.

Que quelques médecins soient farouchement hostiles à la généralisation du tiers payant ne leur donne pas la possibilité de s’en exonérer. La loi s’impose à tous et le principe d’égalité devant la loi ne saurait souffrir la moindre obstruction.

    Un commentaire

  1. Jullien

    Les médecins ont l’habitude de faire « caler » les gouvernements pour ce qui concerne leurs privilèges. Il serait temps que cela cesse.
    Les pharmaciens appliquent le tiers payant sans problème. Pourquoi n’y arriveraient-ils pas ?

Comments are closed.

Facebook

Twitter