Dans le 34ème numéro de ma lettre d’information vous pourrez trouver d’abord la philosophie du projet de loi relatif à la déontologie et aux droits et obligations des fonctionnaires que la Commission des lois va étudier cette semaine.

Je reviens aussi sur l’intervention de Manuel Valls devant l’Assemblée le 16 septembre sur l’accueil des réfugiés en France et en Europe. Depuis que ce sujet fait l’actualité je suis surpris du choix des mots. En effet, si la notion de migrant s’est imposée dans le débat public, elle ne fait en vérité que décrire une réalité géographique. A l’inverse, les notions de demandeur d’asile et de réfugié ont une signification juridique effective, renvoyant aux personnes qui ont déposé une demande d’asile auprès d’un Etat membre de l’Union, ou à celles auxquelles une protection internationale a été reconnue…

Enfin, il m’a semblé utile de faire un point sur la rentrée scolaire. Depuis que j’ai l’honneur d’être député, chaque année, début septembre, les brasiers se propageaient, dans les communes de la circonscription, afin de protester contre des fermetures de classes toujours plus nombreuses, et dont le caractère souvent arbitraire ne manquait pas de susciter incompréhension et colère. Ces temps semblent heureusement révolus, qu’aucun d’entre eux n’a paru à ce point contestable aux yeux des parents d’élèves qu’il les ait conduits à solliciter une intervention de ma part auprès de l’autorité académique.

Pour le reste, je me réjouis des créations de postes décidées à Briec, Ergué-Gabéric, La Forêt-Fouesnant, Pluguffan et Quimper. Un effort tout particulier a été consenti en faveur de l’enseignement bilingue français-breton, ce qui révèle une méritoire prise en compte des intérêts spécifiques de cette filière !

Facebook

Twitter